Coolsculpting

Quelles zones peuvent être traitées par la technique Coolsculpting ?

La cryolipolyse cible les bourrelets ou amas graisseux localisés, qui ne partent pas ou difficilement après un régime, même accompagné d’une activité physique. De façon non exhaustive, il s’agit des poignées d’amour, du ventre au niveau de l’ombilic, le plis sous-fessier (la zone entre la fesse et la cuisse), l’intérieur des cuisses… Ce sont des zones qui peuvent souvent être traitées par lipoaspiration. La cryolipolyse est une alternative possible pour les patients présentant ces zones graisseuses localisés qui ne veulent pas d’opération chirurgicale. Le Coolscupting ne s’adresse pas aux patients en surcharge pondérale, aux patients qui n’ont pas un poids stable et qui n’ont pas une alimentation équilibrée. Ce n’est pas une technique qui permet de perdre du poids. La cryolipolyse permet de faire disparaître en une ou plusieurs séances les tissus graisseux localisés.

La cryolipolyse est-elle un traitement douloureux ?

La cryolipolyse est un traitement qui n’est pas douloureux car la zone traitée sera insensibilisée par le froid. Lors de l’application de l’embout de la machine, la zone à faire disparaître va être aspirée par une pièce à main. Il n’y a pas de problèmes cutanés, ce traitement est non-invasif. Quand la zone à traiter est bien ciblée par l’appareil, le froid se déclenche. Vous ressentirez une sensation de froid intense pendant quelques minutes puis plus rien. La procédure dure une heure par zone. Au terme du traitement, lorsque le médecin enlève la pièce à main de la peau, il massera la zone pendant quelques minutes. Vous ressentirez une sorte d’anesthésie induite par le froid.

Quelles sont les suites d’un traitement Coolsculpting ?

Les suites immédiates sont simples. Une fois le traitement terminé, la zone sera rouge et insensible. Un oedème transitoire peut apparaître pendant une semaine. Dans certains cas, vous pouvez présenter des hématomes suite à l’aspiration de la machine, comme un suçon, qui partiront au bout de quelques jours. La zone qui a été refroidit restera insensible pendant quelques jours, c’est tout à faire normal. Ensuite, vous retrouverez toute la sensibilité cutanée. En revanche, ce traitement ne nécessite pas d’éviction sociale, il est possible de reprendre ses activités après le traitement.
Au bout d’une semaine, lorsque vous toucherez la zone traitée, vous pouvez percevoir comme des grains sous la peau, c’est le signe que le traitement a été efficace, les cellules graisseuses débutent leur apoptose. La zone peut chez certaines personnes être sensible au toucher (prurit, paresthésies).

Pourquoi doit-on attendre avant de constater les résultats d’un traitement par Coolsculpting ?

Le principe de la lipolyse repose sur l’hypersensibilité des cellules graisseuses au froid. Une fois refroidies pendant une heure, elles déclenchent d’elles mêmes un processus cellulaire appelé apoptose : la mort cellulaire programmée. L’apoptose prend du temps. La cellule progressivement arrête son activité, se vide de son contenu puis meurt. Les macrophages, responsables du « nettoyage » des tissus vont ensuite les évacuer et les éliminer. Toutes actions cellulaires demandent bien deux mois. C’est la raison pour laquelle les résultats d’un traitement par Coolsculpting s’obtiennent progressivement pendant au minimum deux mois.

Quels sont les patients qui peuvent se faire traiter par Coolsculpting ?

Coosculpting est un traitement qui peut répondre à vos attentes si vous faites de l’exercice, si votre alimentation est équilibrée, si vous n’envisagez pas d’intervention chirurgicale et si vous ne voulez pas de suites longues et douloureuses après votre traitement de la silhouette. La cryolipolyse s’adresse à des hommes ou des femmes dont la corpulence est normale. Il est possible de traiter des patients avec un poids normal ou une faible surcharge pondérale qui présentent des zones graisseuses localisées résistantes aux régimes ou au sport. Avant de débuter un traitement, votre médecin calculera votre indice de masse corporel (IMC) qui doit être normal. La cryolipolyse est une technique médicale qui diminue le volume des amas adipeux localisés et non un traitement de l’obésité. Les patients en surcharge pondérale ne peuvent pas être traités par Coolsculpting.

Comment puis-je calculer mon IMC ?

L'IMC permet d’évaluer la corpulence d’une personne. Cet index est simple à calculer : IMC (http://www.imc.fr/).

Quels sont les contre-indications au Coolscultping ?

Les contre-indications sont rares. De principe, ce traitement ne peut être utilisé chez la femme enceinte ou allaitante et il faut d’attendre au moins 6 mois après un accouchement avant d’envisager une cryolipolyse pour être sûr d’obtenir des résultats. Le médecin lors de votre consultation préalable vérifiera que vous ne présentez pas d’hernie au niveaux des zones à traiter (hernie ombilicale ou inguinale). Les pathologies liées au froid sont aussi des contre-indications : le syndrome de Raunaud, la cryoglobulinémie, ainsi que les urticaires au froid.

Pour plus d’informations ou prendre RDV 01 44 61 99 17
nos engagements nos
engagements
securité et efficacité sécurité
& efficacité
visitez notre centre visitez
notre centre
le soleil et votre peau le soleil
& votre peau